Sélectionner une page

Sans vouloir vous mettre la pression, vous lisez actuellement le premier article du premier blog du premier site des toits de Miramont ! C’est donc avec un peu d’émotion que j’inaugure cet espace. L’idée de ce blog, c’est que vous écriviez aussi (mais pour parler de nous).

Depuis novembre 2016, date de la première visite à Miramont, David et moi avons œuvré avec toute une joyeuse bande à vivre des « premières fois » :

– premières envies de vivre à la montagne (nov 2016)

– premier rêve de vie de château (nov 2016)

– premières négociations bancaires (mais pas les premières désillusions quant à la malhonnêteté de certaines… cf. le Crédit Agricole de Saint-Girons) (jan à novembre 2017)

– première nuit au château (avril 2017)

– premiers bons banquets à la chandelle (avril 2017)

– premiers-ères invités-es aux portes ouvertes du château (avril 2017)

– premier refus du permis de construire du hangar (juin 2017)

– première joyeuse fête avec 50 personnes (anniversaire d’Etienne, 20 octobre 2017)

– premières toilettes sèches au château (octobre 2017)

– deuxième vague de négociations bancaires (septembre, novembre 2017)

– premiers déménagements au château (novembre/décembre 2017, 10 camions pleins)

– premières nuits glaciales (novembre/février 2018)

– première fois que nous achetons un château (28 février 2018)

– premier printemps à Miramont (juin 2018)

 

Bref, cet article est un premier qui a pour objet de mettre en lumière la fête de la Prénauguration du 12 mai 2018.

Pour moi, ça n’était pas rien d’officialiser la véracité de cette histoire dingue des toits de Miramont. J’ai passé un formidable week-end, grâce à la participation active de huit compères (et mères) pendant plus d’une semaine pour accueillir au mieux famille, ami.e.s, supporters.rices. Merci encore !

A vous, certainement présent.e à la prénauguration, j’espère que vous écrirez un petit mot ci-dessous (sinon ça fait con pour un lieu qui se dit collectif, alternatif, etc….). Vous pouvez raconter qu’il faisait magnifiquement beau durant toute la fête du week-end de prénauguration… par exemple. Merci d’avance !